Beethoven, un encombrant génie

Par Didier Francfort
lundi 14 septembre 2020
par  fred131
popularité : 0%

On s’attendait, en 2020, à vivre un grand moment beethovenien, avec d’imposantes manifestations commémoratives parsemant toute l’année. Il a fallu déchanter. Pourtant, la figure du compositeur est incontournable et sa musique omniprésente hante les mémoires. Elle resurgit dans d’improbables adaptations, dans du rock, du disco ou des chansons populaires.

Ce livre propose une histoire culturelle de telles appropriations. Mais les passions et les mythes beethoveniens ne relèvent pas seulement du collectif : chacune et chacun pourrait dire que sa perception d’une pièce composée par Beethoven dépend des conditions particulières dans lesquelles il ou elle l’a entendue pour la première fois. Ainsi la figure écrasante du grand compositeur se trouve démultipliée en une série de figures moins imposantes, plus singulières mais aussi plus proches de l’histoire quotidienne des individus replacés dans leur société. S’esquisse dès lors une série de micro-histoires de l’écoute. Le rapport individuel à l’œuvre est ainsi l’aboutissement d’une histoire complexe des recompositions successives d’un mythe beethovenien qui passe par des constructions de récits et d’images mais aussi par des pratiques musicales divergentes.

Lien pour le commander : https://eud.u-bourgogne.fr/musicologie/707-beethoven-un-encombrant-genie-9782364413641.html

Support : Livre
Pages : 130 p.
Format : 15 x 23 cm
Parution : 2020
Collection : Musiques
ISBN : 978-2-36441-364-1
Auteurs : Didier Francfort


Site pour commander

Didier Francfort est professeur d’histoire contemporaine à l’université de Lorraine. Il est spécialiste d’histoire culturelle et d’histoire de la musique.


Documents joints

PDF - 84.9 ko

Commentaires

Agenda

<<

2020

 

<<

Septembre

>>

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
31123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
2829301234

Brèves

28 septembre 2019 - Jour J - 25 !

Ce samedi 28 septembre 2019, toute l’équipe du comité d’organisation est venue au lycée Loritz à (...)