Communiqué sur l’EMC

lundi 29 juin 2020
par  Franck SCHWAB, fred131
popularité : 75%

COMMUNIQUÉ

sur

L’importance d’un enseignement d’Education Morale et Civique de qualité
en classe de Terminale Générale et Technologique

A l’heure où 72% des 18-34 ans se sont abstenus aux élections municipales qui se sont achevées hier et où l’absentéisme – toutes catégories d’âge confondues – vient de battre un triste record historique sous la Vème République, le bureau de la Régionale de Lorraine de l’APHG juge fondamental que le nouveau programme d’Education Morale et Civique pour la classe de Terminale, qui entrera en vigueur à partir de septembre, soit mis en oeuvre avec la plus grande efficacité possible.

Ce nouveau programme d’EMC est au coeur des enjeux civiques actuels puisqu’il porte sur « La démocratie, les démocraties ». D’après les instructions officielles, il vise, entre autres, à « éduquer [les élèves] à la complexité, à l’autonomie, à l’engagement, à la prise de décision et à la responsabilité dans le cadre de la République » en privilégiant des pédagogies actives « (études et/ou exposés et/ou discussions argumentées ou débats réglés) ».

Mais à terme, son objectif final est bien de faire prendre conscience aux élèves de Terminale – qui sont déjà ou qui seront bientôt des citoyens – qu’il est essentiel, pour eux, de participer à la vie politique de leur pays, « l’engagement » et « la prise de décision » passant prioritairement dans notre démocratie par la participation aux scrutins électoraux.

Or, pour que cet objectif final puisse être atteint – et que les pédagogies actives qui visent à l’atteindre puissent être appliquées – il faut éviter que l’enseignement d’EMC soit donné en classes complètes (de 36 élèves aujourd’hui, le plus souvent), en fin de journée et/ou en fin de semaine, par des professeurs qui l’effectuent pour des commodités de service et qui ne voient les élèves concernés qu’une fois tous les quinze jours.

Le bureau de l’APHG Lorraine appelle donc respectueusement les autorités de l’Éducation nationale dans notre académie à bien vouloir transmettre nos préoccupations aux chefs d’établissement en leur demandant de faire procéder l’an prochain, chaque fois que cela sera possible, à des dédoublements de classe dans cette matière.

Il en va du succès d’un enseignement dont dépend tout simplement, avec la participation des jeunes aux prochains scrutins électoraux, la viabilité de notre démocratie.

APHG Lorraine – agoras2019.fr – Franck Schwab, président – f.schwab@hotmail.fr

version word

Word - 26.4 ko

Documents joints

PDF - 61.1 ko

Commentaires

Agenda

<<

2020

 

<<

Septembre

>>

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
31123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
2829301234

Brèves

7 octobre 2018 - Les actes de Verdun 2016

ACHETEZ LES ACTES DU COLLOQUE DE VERDUN