Domrémy et Sion, territoires lorrains du nationalisme français

Guyon Pascal et Paquin Etienne
vendredi 21 décembre 2018
par  Etienne PAQUIN, fred131
popularité : 22%

L’excursion mènera à Domremy village des jeunes années d’une héroïne nationale majeure : Jeanne d’Arc. Elle consistera en la visite de la maison natale de cette dernière, devenue un lieu de mémoire dès le XVIe siècle, du centre départemental d’interprétation « Visages de Jehanne » créé en 1999 et de la basilique du Bois Chenu érigée entre 1881 et 1946.

Ces trois sites permettent d’aborder à travers l’exemple des marches de Lorraine et de la Meuse la notion complexe de frontière à la fin du Moyen Age, en replaçant Jeanne dans son contexte. Ils contribuent également à retracer l’évolution de l’image de celle-ci de la fin du Moyen Âge à nos jours.

L’autre partie de la journée sera consacrée à une figure bien connue du nationalisme français, Maurice Barrès, à partir du monument qui lui est dédié sur la colline inspirée, à mi-distance de deux hauts lieux du lotharingisme : la forteresse de Vaudémont et le sanctuaire de Sion où, en 1873, après l’annexion de la Lorraine et de l’Alsace et l’instauration d’une nouvelle frontière, avait été apposée une plaque symbolique portant l’inscription en patois lorrain : Ce n’ame po tojo (ce n’est pas pour toujours).


La maison natale de Jeanne d’Arc

Guides :
GUYON Pascal
Structure(s)  : Laboratoire de Recherche Historique Rhône-Alpes
Bâtiment  : ARSH (CAMPUS)
Bureau  : B13

Paquin

Biographie dans la presse


Documents joints

PDF - 191.3 ko

Commentaires